Barbara Duran

White

White - Paris 2016

Le projet White de Barbara Duran continue d’explorer la matière de l’exposition Dimora del tempo (2009) en se rapprochant davantage des thèmes douloureusement actuels évoquant la figure féminine dans toute sa présence et son intégrité dans le temps présent.

White est liée à une idée de sacralité laïque qui se réfère fortement dans son devenir formel à lìiconographie ancienne qui déjà racontait notre histoire et les images d’une contemporanéité qui se répète au fil de temps: les mêmes problèmes, le mêmes regards qui laissent leurs marques sur l’épiderme du monde.  L’exposition est construite autour de quatre grandes œuvres à l’huile sur toile, d’une vidéo, et une série d’icônes sur bois et sur papier.

Dans Dimora del tempo, Duran a raconté la force de la douleur et du courage à traver la figure de la Mère, de la femme “résistente”, en particulier en ce qui concerne l’Amérique Latine pendant l’époque des dictatures. Particulièrement touchée par la réalité qu’elle a rencontrée  et les histoires entendues pendant son voyage. Duran dénonce la violence, l’oppression, et le résultat inévitable des guerre et des régimes qui éliminent systématiquement ceux qui luttent pour la liberté et la dignité de la vie. Dans le projet White, la figure féminine est confirmée dans son rôle salvateur: c’est grâce à elle que le salut collectif est rendu possible, c’est elle qui accueille et génère, qui défend et protège. Toujours, même si cela signifie succomber à la main des plus forts, qui restent aveugles. Duran considère que la mémoire et la douleur sont les clés pour comprendre les mutation de l’Histoire. L’acquisition de la mémoire est la condition préalable pour le développement de l’avenir.

Studio Urbana

White – Paris 2016

EXHIBITION AT GALERIE METANOIA  – PARIS 2016

In the “White” cycle, the large canvases are the result of a very close relationship of space / time between the classical, Renaissance, Baroque and contemporary image in an éclat, an explosion that produces light, so strong that it is made of every color, Here the female figure appears in the interpretation of Barbara Duran: the great mother / stepmother, Eva / Lilith, and then the Deposition: the Christological image that collects too many and dramatic contemporary Depositions, thus Artemis / Artemisia in the encounter between those who in different moments of historical time, have suffered a violence and defend their dignity with strength, the indomitable spirit attributed to women who have within them the archetype of Artemis. There is no transcendence in the looks of Piero della Francesca’s Madonnas, but innocence and malice, and the deposed Christ turns to our eyes every day.

ART WORKS & COLLECTIONS

White

Galerie Metanoia – Paris 2016  | Studio Urbana – Rome  2016

Interested in price quotation?

Installation 2016

GALERIE METANOIA  | PARIS